Sérendipité

Posté par dans non classé

La vie est étonnante. Il nous arrive de rechercher ardemment une chose, nous empruntons le chemin qui nous parait le plus judicieux pour y parvenir, au lieu de trouver ce que nous espérions, surgit tout autre chose d’inattendu et mille fois plus intéressant.

En photographie, cela m’est arrivé à plusieurs reprises, en projetant d’effectuer une prise de vue, comme cela s’est produit en 2013 lors d’une randonnée estivale ; « Tiens demain, je photographierai bien le lever du soleil ! » me demandais-je. Le soir venu, je prépare mon appareil photographique, j’anticipe les réglages et règle le réveil trois quarts d’heure avant l’apparition de l’astre. Confiant sur les conditions météorologiques, je m’installe dans mon duvet, sous la tente et m’endort avec des questions dans la tête ; quel sera le taux hygrométrie ? Je sais que la brume peut provoquer un effet de loupe qui donnera au soleil l’apparence d’un énorme disque orangé, mais je suis à 1980 mètres d’altitude, aurais-je cette chance ? Il fait encore nuit et je me réveille, ouvre le zip de ma tente et pose l’appareil devant moi sur un minuscule trépied.

En face de moi, je vois un fin croissant de lune, les milliards étoiles dessinent de douces formes laiteuses, c’est beau et je suis heureux de me réveiller ainsi, j’effectue mon cadrage sur elle, en ne voyant que son ténu contour dans le viseur. Le jour est bientôt là, le noir se transforme en un bleu velouté, quelques légers nuages semblent émerger des cimes, les étoiles s’éteignent doucement annonçant l’aube naissante. Puis l’Aurore apparaît dans une ambiance bleutée partant vers de magnifiques dégradés oranges tirant vers le rouge. Je déclenche l’obturateur, la douceur du paysage que j’ai sous les yeux m’émeut. Je cherchais le soleil, j’ai rencontré la lune !

Pyrénées, réveil au lac d'Ayous - Photo © 2013 Laurent MinhPyrénées, réveil au lac d’Ayous

Sur l’île de Marie-Galante, en quittant une plage, je me retourne et contemple la végétation qui forme une voute dévoilant la mer. Alors que j’effectue le cadrage ; une petite fille, comme venue de nulle part, se place devant mon objectif et regarde la mer en se tenant les cheveux d’une main. Sans réfléchir, j’appuie sur le déclencheur ! La photo est magique, je demande à sa Maman l’autorisation de l’utiliser, elle acquiesce avec un grand sourire. Je voulais prendre la mer vue à travers un puits de végétation, j’ai photographié une enfant dans un cadre magnifique !

Petite fille à la plage, Marie-Galante - Photo © 2016 Laurent MinhMarie-Galante, petite fille à la plage

Les concours de circonstances, le fait de trouver autre chose que l’on recherchait sont la représentation de la sérendipité. Elle survient toujours de façon inattendue. Je pourrais décrire un autre exemple qui m’est arrivé très récemment ; une histoire de cours de yoga annulés, une histoire d’aide que je voulais apporter à ma professeure…
Cette histoire, je ne la raconterai pas ici, mais soyez sûrs que la sérendipité a encore produit son effet !

Nota bene : je remercie Liv pour m’avoir appris, il y a quelques années, ce mot peu utilisé.

0